Mode

L’histoire et l’évolution des kimonos japonais pour homme

Introduction

Le kimono est l’un des vêtements traditionnels les plus connus au monde. Bien que souvent associé aux femmes, le kimono a également été porté par les hommes au Japon pendant des siècles. Dans cet article, nous allons explorer l’histoire et l’évolution des kimonos japonais pour homme.

Origines du kimono

Les premiers kimonos japonais remontent à plus de 1 000 ans. À l’origine, ces vêtements étaient portés par la noblesse et les samouraïs. Ils étaient souvent fabriqués à partir de soie ou de coton, et décorés de motifs complexes et de broderies. Les kimonos pour hommes étaient généralement de couleurs plus sobres que ceux pour femmes, souvent dans des nuances de noir, gris ou bleu.

A lire en complément : Coupe courte homme : les conseils d'un expert pour les plus de 40 ans

L’évolution du kimono pour homme

Au fil du temps, le kimono pour homme a subi de nombreuses évolutions. Au début du 17ème siècle, le port de kimonos plus courts et plus simples est devenu à la mode, reflétant les tendances de la culture populaire japonaise de l’époque. Les hommes portaient souvent des kimonos avec des motifs géométriques ou floraux, et les couleurs devenaient plus variées.

L’ère Meiji

À la fin du 19ème siècle, l’ère Meiji a apporté des changements significatifs dans la société japonaise. Les kimonos ont commencé à être considérés comme des vêtements démodés et inadaptés à la culture moderne en évolution rapide. Les hommes ont commencé à adopter des vêtements occidentaux, y compris des costumes et des cravates. Cependant, certains hommes ont continué à porter des kimonos pour des occasions spéciales, comme les mariages et les cérémonies.

A lire également : Mitaines élégantes pour l'hiver : confort et style en accessoires

L’ère Showa

Dans les années 1920 et 1930, l’ère Showa a vu une résurgence de l’intérêt pour les kimonos traditionnels, y compris pour les hommes. Les kimonos pour hommes de cette époque étaient souvent plus simples et plus sobres que les versions plus anciennes, et étaient souvent fabriqués à partir de tissus moins coûteux. Les kimonos pour hommes étaient souvent portés avec des hakama, des pantalons longs traditionnels.

Les kimonos pour homme aujourd’hui

Aujourd’hui, les kimonos pour hommes sont encore portés pour des occasions spéciales, comme les mariages et les cérémonies. Les kimonos modernes pour hommes sont souvent plus simples et plus épurés que les versions plus anciennes, avec des couleurs plus sobres et des motifs plus discrets. Les kimonos pour hommes sont souvent fabriqués à partir de tissus modernes, tels que le polyester ou le coton, qui sont plus faciles à entretenir que les tissus traditionnels.

Les tendances actuelles

Cependant, il existe également des designers modernes qui proposent des kimonos pour hommes qui fusionnent des éléments traditionnels avec des designs contemporains. Par exemple, des kimonos pour hommes en denim ou en cuir peuvent être vus sur les podiums de la mode. Ces kimonos modernes pour hommes sont souvent portés avec des baskets ou des bottes, créant un look décontracté et élégant.

La signification culturelle

Le kimono est plus qu’un simple vêtement au Japon, il est un symbole de la culture et de l’histoire du pays. Le port du kimono est considéré comme une forme d’expression artistique, car chaque kimono est unique et peut représenter une signification symbolique spécifique. Les kimonos pour hommes sont souvent ornés de motifs traditionnels japonais, tels que des dragons, des carpes ou des fleurs de cerisier.

Conclusion

En somme, les kimonos japonais pour homme ont connu une évolution riche en histoire et en culture. Bien qu’ils aient connu une période de déclin à l’époque Meiji, les kimonos pour hommes sont toujours portés pour des occasions spéciales et sont de plus en plus présents dans la mode contemporaine. Ils sont un symbole important de la culture et de l’histoire du Japon, et continuent d’être appréciés pour leur beauté et leur signification symbolique.

Les différents types de kimonos pour homme

Les différents types de kimonos pour hommes sont nombreux et variés. Il y a le kimono formel, aussi appelé montsuki. Il s’agit d’un kimono noir avec des motifs discrets, souvent porté lors de cérémonies officielles telles que les mariages ou les funérailles.

Il y a le haori, qui est une veste légère généralement portée sur un kimono durant la saison froide ou pour se protéger du soleil en été. Le juban est quant à lui un sous-vêtement en soie qui se porte sous le kimono principal.

Le michiyuki est un type de kimono long fermé à l’avant par des boutons et ceinturé au niveau de la taille. Il était autrefois utilisé comme manteau d’hiver mais peut être porté aujourd’hui pour des occasions formelles.

Le yakuta est un type plus décontracté de vêtement traditionnel japonais qui ressemble davantage à une robe qu’à un véritable kimono. Souvent fait en coton léger ou en lin respirant, il convient aux activités quotidiennes telles que les bains publics (onsen).

Vient l’uchikake • une sorte de cape luxueuse ornée souvent destinée aux mariages ou autres événements importants où il est nécessaire d’exposer pleinement ses couleurs vibrantes.

Chacun de ces types possède sa propre signification culturelle et historique derrière son design unique et distinctif. Aujourd’hui encore, dans certaines régions du Japon, vous pouvez rencontrer des gens arborant fièrement leur tenue traditionnelle.

Les accessoires traditionnels associés aux kimonos pour homme

En plus des différents types de kimonos pour hommes, il existe aussi une variété d’accessoires traditionnels associés à ces vêtements. Ces accessoires peuvent varier en fonction de la saison, du style et de l’occasion.

L’un des accessoires les plus courants est l’obi • une ceinture large et décorative qui s’enroule autour de la taille pour maintenir le kimono fermement en place. Les obis sont souvent fabriqués dans des tissus luxueux comme la soie ou le brocart et sont ornés de motifs complexes ou d’autres décorations élaborées.

Le zori quant à lui est une sorte de sandale traditionnelle japonaise qui accompagne parfaitement un kimono. Les zoris sont généralement faits en paille tressée ou en cuir souple avec une semelle extérieure rigide faite à partir du bois paulownia.

Les geta sont aussi des sandales légères utilisées avec les kimonos pendant les mois chauds d’été au Japon. Elles ont deux planches formant ainsi leur semelle que vous pouvez entendre claqueter sur les trottoirs.

Pour compléter son look, un homme peut porter un haori-himo, ce qui signifie ‘cordons pour haori’. Il s’agit essentiellement d’une paire de cordons attachée aux manches du haori et portée sur l’épaule afin que cette pièce ne glisse pas tout au long de la journée.

Il y a aussi des accessoires moins connus mais tout aussi significatifs, comme le tabi • chaussettes blanches avec un séparateur entre les orteils pour être portées avec les zoris ou les geta • et le kanzashi, une épingle à cheveux élaborée faite de tissu décoratif ou d’autres matériaux comme l’ivoire ou la laque.

Ces accessoires sont indispensables pour ajouter des touches personnelles qui reflètent l’esthétique du porteur en plus d’ajuster parfaitement chaque composante du kimono choisie.

Article similaire