Beauté

Quel soin cheveux pour femme enceinte choisir ?

En période de grossesse, les femmes connaissent de grands changements. Alors que les cheveux de certaines femmes retrouvent leurs éclats et leurs textures, d’autres futures mères se plaignent d’un phénomène contraire. On conseille des recettes naturelles pour conférer aux cheveux toutes leurs beautés lorsqu’on porte un bébé. Les produits industriels devront être vos derniers recours.

Les solutions naturelles

Pour chaque soin utile pendant une grossesse, il existe plusieurs solutions naturelles.

A lire aussi : Conseils de mode pour un look tendance et confortable qui vous fera vous sentir bien

Pour nourrir les cheveux secs

Ici, vous aurez principalement besoin : d’une petite quantité de jus de citron, d’un jaune d’œuf, d’un avocat, d’une cuillère à café d’huile d’amande douce, et de l’huile de ricin (trois cuillères à café). Mettez le tout dans un blender puis faites le mixage.

Avant de passer le shampoing, appliquez ce mélange dans vos cheveux et laissez pendant 20 min. Il réduira les conséquences du shampoing tout en nourrissant vos cheveux déshydratés. Cette recette est à utiliser au maximum deux fois par mois.

A lire aussi : Les essentiels du dressing : découvrez les incontournables de votre garde-robe

Pour la restructuration des pointes cassantes

Si vos cheveux se cassent, vous pourriez utiliser simplement de l’huile de l’olive. Un petit verre d’huile d’olive suffira. Répandez équitablement le mélange sur votre tête. Ensuite, vous devez faire une natte lâche.

Après, enroulez le tout en forme de chignon et gardez les cheveux comme ça pour environ une heure. Notez que c’est une recette pour nourrir les cheveux depuis les pointes, elle n’offre pas de protection contre les rayons UV. Vous devriez donc moins vous exposer au soleil si l’on est en été.

Le masque antipelliculaire

Pour le masque antipelliculaire, il faut uniquement le vinaigre de cidre. Près de 50 min avant l’heure du shampoing, appliquez ce produit sur votre cuir chevelu. Gardez votre tête ainsi près de 30 min puis rincez. Attendez quelques minutes avant le shampoing.

Pour raviver la couleur des cheveux

Vous aurez besoin d’un mélange issu de l’infusion de tisanes ou de sachets de thé (six en moyenne). Les rousses, les blondes et les brunes opteront respectivement pour l’églantier, le thé noir, et la camomille. Une fois la solution obtenue, mettez au réfrigérateur pendant quelques minutes. Ressortez et ajoutez une cuillère à soupe de vinaigre de cidre. Vous pourriez utiliser cette eau comme votre dernière eau de rinçage.

Quid des shampoings

Certaines femmes ont des cheveux très brillant, mais moins gras. Si vous faites partir de cette catégorie, il vaut mieux éviter au maximum les shampoings pendant la grossesse. Celles qui ont des cheveux très fragiles et secs devront opter pour des produits nourrissants, principalement fabriqués avec du karité.

Il est fortement déconseillé d’utiliser les shampoings contenant du sulfate. Pendant la grossesse, ce genre de produit est plus dangereux pour votre cuir chevelu et pourrait rendre vos cheveux très secs. Les femmes dont les cheveux sont gras peuvent utiliser les shampoings rééquilibrants et peu agressifs. Ils seront utiles pour diminuer l’excès de sébums. Ici, les produits à bases d’huiles essentielles ou de silicones sont proscrits.

Les précautions à prendre lors de l’utilisation de produits capillaires

Lorsque vous êtes enceinte, vous devez prendre des précautions lors de l’utilisation de produits capillaires. Les femmes doivent notamment éviter les traitements chimiques tels que la coloration permanente, le défrisage ou encore les permanentes. Ces procédés contiennent souvent des substances très agressives qui pourraient avoir un impact négatif sur votre grossesse.

Si vous envisagez toutefois d’appliquer une teinture sur vos cheveux, optez plutôt pour une coloration semi-permanente sans ammoniaque et sans peroxyde. Cela réduira considérablement les risques. Certains coiffeurs/coiffeuses utilisent des outils tels que le sèche-cheveux ou les lisseurs à haute température pouvant faire plus de mal que de bien à vos cheveux durant cette période sensible. Veillez donc à demander à votre coiffeur/coiffeuse d’adapter leur technique selon votre condition.

Si vous constatez un changement brusque dans la texture ou la qualité de vos cheveux pendant votre grossesse, ne paniquez pas. Le corps subit plusieurs transformations hormonales durant cette phase et cela peut affecter aussi vos follicules pileux. Prenez rendez-vous avec un professionnel afin qu’il puisse évaluer l’état actuel de vos cheveux et recommander le traitement adapté. En suivant ces conseils simples mais utiles, vous pouvez avoir des cheveux magnifiques tout au long de votre grossesse !

Les astuces pour prévenir la chute de cheveux pendant la grossesse

La chute de cheveux est courante chez les femmes après l’accouchement, mais elle peut aussi survenir pendant la grossesse. Cela s’explique par une modification hormonale importante qui entraîne un affaiblissement des follicules pileux. Voici quelques astuces pour prévenir la chute de cheveux durant cette période :

• Optez pour une alimentation riche en vitamines : Les aliments riches en protéines et en vitamine B peuvent aider à renforcer les follicules pileux et à réduire la perte de cheveux. Il est recommandé d’inclure dans son régime alimentaire des légumes verts, des fruits frais, du poisson ou bien encore des noix.

• Hydratez vos cheveux régulièrement : Le manque d’hydratation peut rendre vos cheveux secs et cassants, ce qui augmente le risque de chute. Utilisez un shampoing hydratant doux suivi d’un après-shampoing nourrissant afin de garder vos cheveux hydratés et souples.

• Évitez les traitements capillaires agressifs : Tout comme lorsqu’on aborde le sujet du choix du shampoing adapté aux femmes enceintes, pensez à bien faire attention aux produits que vous utilisez sur vos cheveux (colorations permanentes agressives par exemple). Ils contiennent souvent des produits chimiques nocifs qui peuvent endommager vos follicules pileux déjà fragilisés durant cette période sensible.

• Massez votre cuir chevelu : La stimulation régulière du cuir chevelu améliore la circulation sanguine dans cette partie du corps, ce qui permettra alors au sang oxygéné de nourrir les follicules pileux et donc, favorisera la croissance des cheveux.

Notez bien que la chute de cheveux peut être causée par d’autres facteurs tels qu’une carence en fer ou une condition médicale sous-jacente. Si vous constatez une perte excessive de vos cheveux, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un professionnel pour évaluer votre situation et déterminer le traitement approprié.

Article similaire